Catégories
Actualités Insolites

Un officier travaillant au neuvième département de police en dix ans vient probablement d'être rempli de envie de voyager

Lawrence, KS – Bien qu'il existe de nombreuses raisons possibles pour lesquelles le gendarme Dennis Bass a travaillé dans neuf services de police différents au cours des dix dernières années, les experts en application de la loi conviennent que l'explication la plus probable est qu'il est consommé par l'envie de voyager.

"Qu'il s'agisse d'une soif d'aventure, d'un désir de voir plus de monde ou d'une tendance à un comportement très impulsif, Bass suit le chemin de nombreux policiers qui quittent soudainement leur emploi", a déclaré Melissa Brooks du Kansas State Police Union. . "Il y a juste quelque chose dans le travail qui inspire un certain pourcentage d'agents à tout mettre dans le rétroviseur et à ouvrir un tout nouveau chapitre dans une communauté où personne ne sait qui ils sont ni quel dossier disciplinaire ils peuvent avoir".

Depuis qu'il a terminé 16 semaines de formation à l'Académie de police régionale du comté de Johnson, Bass a constamment démangé ce virus de voyage en ramassant rapidement et en se déplaçant dans les régions voisines tous les 6 à 18 mois. Heureusement, il est facile pour Bass de venir chercher du travail dans les circonscriptions locales afin de subventionner les voyages qui nourrissent son cœur itinérant.

"Je suis honnêtement jaloux. Dennis s'est rendu dans de nombreux endroits exotiques, comme Richmond, Lyndon et même les contrées sauvages de Holton », a déclaré l'agent Sean Perry de son nouveau collègue. «Et il profite vraiment de son exposition à de nouvelles cultures. D'après ce que j'entends de ses voyages, il est bien connu pour ses interactions avec les locaux. "

Le surintendant Alex Giordano, qui a embauché Bass, sait qu'il ne sera pas en mesure de garder un tel esprit libre attaché longtemps. «Son dernier superviseur était extrêmement heureux de le voir s'aventurer. Les globe-trotters comme Dennis sont inspirants, même ses officiers supérieurs veulent vraiment qu'il y aille. »

Lorsqu'il a été contacté pour commenter, Bass a révélé qu'il aspirait à nouveau à voyager dans l'inconnu. Mais tous ceux qui errent ne sont pas perdus; il y a toujours quelque chose qui le fait se sentir chez lui: «Chaque fois que je commence un nouvel emploi, je me retrouve toujours avec l'uniforme du dernier flic qui a été licencié pour avoir falsifié des preuves pour justifier l'agression d'un adolescent. C’est ainsi que je sais que je ne suis jamais vraiment seul. "

Voir plus:
flics, defund the police, Featured Post, officier, police, brutalité policière, wanderlust

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *