Catégories
Actualités Insolites

Les plateformes de médias sociaux doivent faire face à un discours de haine

Pendant des années, les plateformes de médias sociaux ont alimenté la polarisation politique et accueilli une explosion de discours de haine. Maintenant, quatre mois avant l'élection présidentielle américaine et les divisions du pays atteignent un point d'ébullition, ces entreprises renforcent leur jeu contre le sectarisme et les menaces de violence.

Ce qui n'est pas encore clair, c'est si cette action est trop peu, trop tard – ni si la pression sur ces entreprises, y compris un boycott croissant des annonceurs, sera suffisante pour produire un changement durable.

Reddit, un forum de commentaires en ligne qui est l'un des sites Web les plus populaires au monde, a interdit lundi un forum qui soutenait le président Donald Trump dans le cadre d'une répression du discours de haine. Lundi également, le site de diffusion en direct Twitch, qui appartient à Amazon, a temporairement suspendu le compte de campagne de Trump pour violation de ses règles de conduite haineuse.

YouTube, quant à lui, a interdit plusieurs personnalités nationalistes blanches de premier plan de sa plateforme, notamment Stefan Molyneux, David Duke et Richard Spencer.

Les entreprises de médias sociaux, dirigées par Facebook, font désormais face à ce que les critiques appellent des excuses indéfendables pour amplifier les divisions, la haine et la désinformation sur leurs plateformes. Des groupes de défense des droits civiques ont appelé les grands annonceurs à arrêter les campagnes publicitaires sur Facebook en juillet, affirmant que le réseau social ne fait pas assez pour limiter le contenu raciste et violent sur sa plateforme.

Des entreprises telles que le géant des biens de consommation Unilever – l'un des plus grands annonceurs mondiaux – ainsi que Verizon, Ford et de nombreuses petites marques ont rejoint le boycott, certaines pour le mois de juillet et d'autres pour le reste de l'année. De nouvelles entreprises signent le boycott presque tous les jours. Alors que certains suspendent les publicités uniquement sur Facebook, d'autres ont également pris du recul par rapport à la publicité sur Twitter et d'autres plateformes.

Lundi, Ford Motor Co. a freiné toutes les publicités nationales sur les réseaux sociaux pendant les 30 prochains jours. La société affirme que les discours de haine, ainsi que les messages prônant la violence et l'injustice raciale, doivent être supprimés des sites.

Alors que le boycott publicitaire a sonné les parts de Facebook et Twitter, les analystes qui suivent l'activité des médias sociaux ne voient pas cela comme ayant un effet durable.

Aaron Kessler, analyste de Raymond James, a noté que YouTube avait fait face à plusieurs boycotts publicitaires dans le passé à cause de discours de haine et d'autres éléments répréhensibles. À chaque fois, il a ajusté ses politiques et les annonceurs sont revenus. De plus, juillet est généralement un mois lent pour la publicité. Les entreprises ont également réduit leurs budgets publicitaires en raison de COVID-19, de sorte que la baisse des dépenses n'est pas une surprise pour les investisseurs. Kessler a appelé le retrait des actions de Facebook – ses actions ont chuté de plus de 8% vendredi, puis se sont un peu redressées lundi – une «opportunité d'achat».

L'action de Reddit faisait partie d'une plus grande purge sur le site de San Francisco. La société a déclaré avoir supprimé un total de 2 000 forums, connus sous le nom de site sous le nom de «subreddits», dont la plupart étaient inactifs ou comptaient peu d'utilisateurs.

Le forum Trump Reddit, appelé The_Donald, a été interdit car il encourageait la violence, enfreignait régulièrement les autres règles de Reddit et «contrarisait» à la fois Reddit et d'autres forums, a indiqué la société dans un communiqué. Reddit avait précédemment tenté de discipliner le forum.

"Nous sommes prudemment optimistes que Reddit travaille enfin avec des groupes comme le nôtre pour démanteler les systèmes qui permettent la rhétorique haineuse sur leur plate-forme", a déclaré Bridget Todd, porte-parole de l'organisation de défense des femmes UltraViolet, dans un communiqué envoyé par e-mail.

Le groupe a déclaré que ses membres avaient rencontré le PDG de Reddit, Steve Huffman via Zoom la semaine dernière, l'encourageant à lutter contre le racisme et les discours de haine sur la plateforme.

Malgré l'optimisme de certains critiques, d'autres ont dit qu'il n'est pas clair si de telles mesures seront suffisantes. Pendant des années, les groupes racistes "ont utilisé avec succès les médias sociaux pour amplifier leur message et recruter de nouvelles recrues", a déclaré Sophie Bjork-James, professeur d'anthropologie à l'Université Vanderbilt, spécialisée dans le nationalisme blanc, le racisme et les crimes de haine.

«Cependant, limiter l'accès à un public plus large aura des conséquences négatives imprévues. Les groupes nationalistes d'extrême droite et blancs se rassemblent de plus en plus sur les applications cryptées et les sites de médias sociaux qui ne surveillent pas les discours offensants ou les contenus violents », a-t-elle ajouté. «Ce changement permet de coordonner des actions plus violentes et radicales.»

Les algorithmes que les entreprises technologiques ont développées pour garder les utilisateurs attachés à leurs services "ont peut-être fourni le plus grand avantage au racisme organisé depuis des décennies, car elles aident les idées racistes à trouver un public beaucoup plus large et potentiellement réceptif", a déclaré Bjork-James, ajoutant qu'elle espère que les mêmes entreprises qui «ont aidé ce mouvement anti-démocratique à se développer» peuvent désormais aider à limiter son impact.

Pour sa part, Twitch a souligné les commentaires du président lors de deux rassemblements, dont des vidéos ont été publiées sur le site.

Dans l'un, en direct d'un rassemblement à Tulsa, Oklahoma, Trump a parlé d'un «hombre très difficile» pénétrant dans la maison de quelqu'un. L'autre provenait d'un rassemblement de campagne de 2015 récemment publié sur Twitch, dans lequel Trump a déclaré que le Mexique envoyait des violeurs et des criminels aux États-Unis. Twitch a refusé de dire combien de temps la suspension durera.

La Maison Blanche a renvoyé une demande de commentaires à la campagne de réélection de Trump. Tim Murtaugh, directeur des communications de la campagne, a déclaré que les personnes souhaitant entendre directement le président devraient télécharger l'application de la campagne.

Reddit a modifié ses règles et interdit les forums pour les nationalistes blancs au fil des ans dans le but de débarrasser sa plate-forme de vitriol, entraînant parfois des réactions importantes des utilisateurs.

Le PDG Steve Huffman a déclaré plus tôt ce mois-ci que Reddit travaillait avec des modérateurs pour lutter explicitement contre les discours de haine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *