Catégories
Actualités Insolites

Le gouvernement promet de tenir les promesses qu'il a promises il y a cinq ans

OTTAWA – Dans un discours du Trône ouvrant la nouvelle session du Parlement, le Parti libéral a présenté son plan pour faire ce qu'il avait promis il y a cinq ans.

«Nous sommes vraiment désolés, les gars, nous nous sommes totalement séparés», a déclaré la gouverneure générale Julie Payette, lisant les remarques du gouvernement devant une chambre du Sénat socialement éloignée. «Je viens de me souvenir de la garderie et du racisme systémique. Oh mec, nous allions aussi réformer l'assurance-emploi? Heureusement que nos têtes sont attachées à nos corps, hein? Mais nous promettons que nous y arriverons cette fois, pour de vrai. "

Le gouvernement a répondu aux critiques selon lesquelles la réponse du Canada au COVID-19 aurait été meilleure si ces mesures avaient été adoptées lorsque les libéraux avaient été élus pour la première fois avec un gouvernement majoritaire, le premier ministre a déclaré dans un discours télévisé que «lorsque nous avons fait ces promesses en 2015, ce que nous voulions dire, c'est que nous allions siéger sur eux pendant 5 ans, puis les annoncer tous en même temps afin d'attirer les conservateurs à des élections. Je suis presque sûr que cela a été précisé sur notre site Web. "

Des sources gouvernementales soutiennent le Premier ministre, affirmant que l'adoption d'une telle législation progressiste était plus compliquée qu'il n'y paraissait.

«Pour chacune de ces choses, vous devez avoir une réunion qui dure deux heures entières, où Justin dit à tout le monde ce qu'il faut faire», a déclaré un porte-parole libéral. «Ensuite, vous devez taper un projet de loi complet avec seulement quelques milliers de personnes pour vous aider. Ensuite, tous nos députés doivent attendre, par exemple, dix minutes pour que le petit bus vert vienne les chercher à l'extérieur de leur bureau et les conduise à côté pour voter. On doit faire ça trois fois! Trois!"

Des sources affirment que ce n'est que le début alors que le gouvernement se lance dans une nouvelle direction audacieuse après le COVID-19, et lors du discours du Trône de l'année prochaine, le gouvernement tiendra toutes les promesses faites par les gouvernements libéraux dans les années 90, avec la signature du Québec. la constitution et le financement pour empêcher l'an 2000.

En savoir plus:
Julie Payette, discours du Trône, Trudeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *