Catégories
Actualités Insolites

Le 2e débat présidentiel sera virtuel, Trump promet de ne pas participer

Cet article est republié ici avec l'autorisation de l'Associated Press. Ce contenu est partagé ici car le sujet peut intéresser les lecteurs de Snopes; il ne représente cependant pas le travail des vérificateurs de faits ou des éditeurs de Snopes.

WASHINGTON (AP) – Le président Donald Trump a promis jeudi de ne pas participer au débat de la semaine prochaine avec le candidat démocrate Joe Biden après que les organisateurs ont annoncé qu'il aurait lieu virtuellement en raison du diagnostic du président de COVID-19.

«Je ne vais pas faire de débat virtuel» avec Biden, a déclaré Trump à Fox News, quelques instants après que la Commission sur les débats présidentiels a annoncé les changements dus au diagnostic de Trump.

Cela jette de sérieux doutes sur la poursuite de l'événement, alors même que la campagne de Biden a juré que son candidat y participerait.

"Le vice-président Biden a hâte de parler directement au peuple américain", a déclaré la directrice adjointe de la campagne de Biden, Kate Bedingfield, dans un communiqué.

C'est davantage une preuve que la race reste définie par le virus, même si Trump a tenté de la minimiser.

L'annonce de la Commission non partisane sur les débats présidentiels a cité la nécessité de «protéger la santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées dans le deuxième débat présidentiel». Les candidats "participeront à partir de sites éloignés séparés" tandis que les participants et le modérateur resteront à Miami, a-t-il déclaré.

L'annonce est intervenue une semaine avant que Biden et Trump ne s'affrontent à Miami.

Trump a été diagnostiqué avec le coronavirus il y a une semaine et, dans un tweet de mardi, a déclaré qu'il avait hâte de débattre de Biden sur scène à Miami, "Ce sera génial!" il a tweeté.

Biden, pour sa part, a déclaré que lui et Trump «ne devraient pas avoir de débat» tant que le président reste positif au COVID.

Biden a déclaré aux journalistes en Pennsylvanie qu'il avait «hâte de pouvoir débattre de lui», mais a déclaré: «nous allons devoir suivre des directives très strictes.»

Trump est tombé malade du virus jeudi dernier, à peine 48 heures après avoir débattu de Biden en personne pour la première fois à Cleveland. Alors que les deux candidats sont restés à une douzaine de pieds l'un de l'autre pendant le débat, l'infection de Trump a suscité des problèmes de santé pour Biden et l'a envoyé subir plusieurs tests COVID-19 avant de retourner sur la piste électorale.

Trump était toujours contagieux par le virus lorsqu'il a été libéré du centre médical militaire national Walter Reed lundi, mais ses médecins n'ont fourni aucune mise à jour détaillée sur son statut. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, ceux qui présentent des symptômes légers à modérés du COVID-19 peuvent être contagieux pendant au moins – et doivent s'isoler pendant au moins – 10 jours.

Ce n’est pas le premier débat dans lequel les candidats ne sont pas dans la même salle. En 1960, le troisième débat présidentiel entre Richard Nixon et John F. Kennedy est retransmis avec les deux candidats sur des côtes opposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *