Catégories
Actualités Insolites

Jagmeet Singh expulsé de la Chambre pour avoir enfreint les règles parlementaires contre la vérité

OTTAWA – Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a été renvoyé de la Chambre des communes hier pour avoir enfreint la règle interdisant de dire des choses vraies sur le racisme structurel et le rôle des députés dans son maintien.

«Le monsieur a eu la chance de s'excuser d'avoir souligné correctement que quiconque vote contre des mesures visant à réformer des organisations racistes comme la GRC est lui-même coupable de racisme et il a refusé», a déclaré le président de la Chambre, Anthony Rota. "Dans ces circonstances, nous n'avons eu d'autre choix que de le renvoyer."

«Conformément au protocole, son temps de parole a été accordé au député du Bloc qui a voté non sur une mesure visant à imposer de légères réformes à un corps de police qui a récemment assassiné et agressé plusieurs autochtones.»

C’est une règle de longue date que quiconque parle honnêtement du racisme canadien sera immédiatement renvoyé de la Chambre. La tradition remonte au 19e siècle, lorsqu'un député du Nouveau-Brunswick a été immédiatement expulsé pour avoir souligné que la taxe d'entrée imposée aux Chinois était «super foutue».

«Il existe un guide de style clair pour les députés qui souhaitent discuter de la race. Au lieu de «systémique», ils devraient utiliser des mots comme «délicat» ou «non systémique». Et au lieu du racisme, Singh aurait dû dire «être un peu grossier», a conseillé Rota.

On s'attend à ce que Singh soit réadmis à la Chambre aujourd'hui, à condition qu'il ne viole aucune autre règle de la Chambre, comme "pas de merde sur la Reine" ou "ne rien dire sur les ultra riches cachant tout leur argent au large pour éviter l'impôt."

Voir plus:
Bloc Québécois, Chambre des communes, Jagmeet Singh, NPD, parlement, racisme, GRC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *