Catégories
Actualités Insolites

ANTIFA surpris de découvrir qu'il s'agit d'une organisation

DIVERS LIEUX À TRAVERS LE MONDE – Après l'annonce par le président Donald Trump que les États-Unis désignent l'ANTIFA comme organisation terroriste, les individus peu connectés du monde entier impliqués dans le mouvement pour s'opposer au fascisme ont été surpris de découvrir qu'ils sont en fait tous une grande organisation .

"Pendant tout ce temps, tout ce que je pensais faire était de prendre des mesures directes pour lutter contre les nazis", a déclaré l'autofasciste autoproclamé Mattheus Grant d'Eugene, OR. "Mais quand j'ai appris que je suis en fait membre d'une organisation, je suis devenu tellement excité! Peut-être que nous pouvons avoir un bureau maintenant? "

Sur Internet, de grandes quantités de personnes autrement à peine connectées qui détiennent le même système de croyances ont commencé à spéculer si elles aussi constituent désormais une «organisation». Des demandes officielles de reconnaissance ont déjà été déposées au nom des végétariens, des personnes qui insistent pour continuer à regarder Riverdale et Libras.

Les États-Unis ne sont actuellement en mesure de classer les entités étrangères que comme des organisations terroristes, ce qui conduit les adhérents américains au mouvement ANTIFA à la découverte surprise qu'ils sont en fait désormais des étrangers.

"Sans blague!" a répondu Alana Weaver – une créatrice de vêtements de la région de Chicago qui croit que le lent glissement du fascisme doit être combattu à tout prix – en apprenant qu'elle était maintenant une étrangère. "Dois-je choisir de quel pays je suis à partir de maintenant? Puis-je être norvégien? "

Étant donné que les États-Unis n'ont actuellement aucune loi sur le terrorisme national, l'ANTIFA représente la première entité nationale légalement désignée comme organisation terroriste. Lorsqu'on lui a demandé si cela signifiait que le gouvernement fédéral procéderait à un changement de désignation pour des entités non actuellement désignées comme organisations terroristes comme le Ku Klux Klan, les Nations aryennes, la National Rifle Association ou la police, la Maison Blanche a refusé de commenter.

Les dirigeants de l'ANTIFA n'ont pas pu être joints pour commentaires car ils n'existent pas.

Voir plus:
antifa, George Floyd, Trump

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *